Le Monde Trouble de l'Aquarelle où un Nom ne dit rien

Publié le par Désiré Herman

Fabricants arrêtez s.v.p. le massacre …

 

Martin est le nom de famille le plus recensé en France. Mais qu’est-ce que ça à voir avec l’aquarelle ?

C’est bien ça qui après avoir vu une démo, qui m’a inspiré pour créer cet article.

Nous étions une douzaine d’aquarellistes ensemble pendant un stage et le maître de stage avait donné une liste avec les fournitures dont on aurait besoin pour réaliser l’aquarelle. Entre eux figuraient l’Indigo et Jaune Transparent. Le maître de stage avait oublié d’indiquer le nom de la marque utilisé. Résultat, lors de mélanger l’Indigo avec le jaune transparent, quelques des participants n’obtenaient pas de vert, mais des teintes brunâtres voir proche des teintes terre voir des couleurs boueuses.

En effet, j’ai constaté que, si on achète de la confiture de fraise, on voit marqué "confiture de fraise" sur le pot. Quand on voit la composition on voit le pourcentage de fraise utilisé dans cette confiture. C’est donc normal, que quand on achète un tube d’aquarelle sur lequel est indiqué Indigo, qu’on peut penser que le pigment utilisé dans la composition est bien l’Indigo …

Comparaison Indigo avec Jaune Transparent PY150 en cours de réalisation
Comparaison Indigo avec Jaune Transparent PY150 en cours de réalisation

 

Ha non, selon les fabricants, je constate qu’il y a des grosses différences en composition, ce qui explique le comportement des mélanges.

Donc si vous achetez de la peinture, n’oubliez pas vos lunettes, car si vous ne savez pas lire les petites lettres, vous aller être perdu ! Car tous les fabricants d’aquarelle extra-fine ou prèsque indiquent sur leur tubes et godets les pigments qu’ils utilisent pour créer la couleur. Mais c’est très peu visible sur les tubes. Je vous fait un petit récapitulatif :

Les noms des pigments comment par P ceci est l’abréviation pur Pigment.

Puis suit une deuxième lettre ;

Y (Yellow) pour Jaune
R (Red) pour Rouge
B (Blue) pour Bleu
G (Green) pour Vert
V (Violet) pour Violet
O (Orange) pour Orange
Br (Brown) pour Marron
Bk (Black) pour Noir
W (White) pour Blanc

D’autre part, les autre indications sont souvent absentes ou bien peu visibles. On voit sur la plus grande partie des teintes l’indication de la résistance à la lumière, mais les fabricants utilisent souvent de différents symboles. Winsor & Newton utilise des AA - A etc…, Daniel Smith des I -II - III -IV, autres marques mettent des ***.

Quant à la force teintante, opacité/transparence ou granulation elle sont que sporadiquement visible sur les tubes, de quoi vraiment devenir un casse tête pour l’aquarelliste ! 

Je sais qu’à force d’utiliser les mêmes couleurs du même fabricant, on commence à se créer des automatismes. On connait les particularités de ses peintures, mais quoi quand on veut ajouter un ou plusieurs nouvelles teintes, ou si on veut un remplacement par une couleur d’un autre fabricant. La c’est plonger dans l’inconnu. Ca peut être une découverte, mais dans la plupart des cas ça se termine par une désillusion !

 

Reste une seule issu. Essayer d’obtenir un nuancier détaillé de la part du fabricant et beaucoup de recherche internet, car si le catalogue de Schmincke donne le plus d’information, beaucoup de fabricants ne vont pas si loin. Ils indiquent ou pas la composition en pigments, l’indication de transparence/opacité et régulièrement aussi si une peinture teinte ou pas (mais sans de donner des degrees comme léger, moyennement ou sévère). Il faut faire soi-même les constatations. Peu sont les fabricants qui indiquent si une peinture est granuleuse et jamais dans quelle dégrée.

Mais ceci n’est pas encore fini. Régulièrement des artistes confirmés me contactent en me demandant si je n’ai pas constaté des changements dans le comportement d’une nuance d’un fabricant. Et pour clarifier tout ceci, composition, nom etc. je vous fais part d’un test que j’ai réalisé dernièrement.

J’ai testé le Jaune Transparent de chez Winsor & Newton. Grace à d’autres aquarellistes, j’ai obtenu des petits échantillons de vieux tubes et godets de cette peinture mono pigmentaire PY150 et comparé avec un tube que je venais d’acheter. J’ai peint des bandes sur différents papiers et les résultats sont très différents. L’artiste qui m’avait posé la question avait l’habitude d’utiliser cette teinte sur du papier 100% cellulose et elle avait constaté des soucis sur du papier 100% coton… Ici on peut voir que le rendu le plus puissant et transparent se réalise sur du 100% coton extra-blanc de Fabriano, tandis que le rendu sur du 100% coton Arches est beaucoup plus terne.

Winsor & Newton PY150 sur Moulin du Coq ROUGE, Etival, Canson Héritage et Fabriano Artistico extra blanc comparaison
Winsor & Newton PY150 sur Moulin du Coq ROUGE, Etival, Canson Héritage et Fabriano Artistico extra blanc comparaison

 

Winsor & Newton PY150 sur Canson Montval, Winsor & Newton 100% Cotton Professional et Arches comparaison
Winsor & Newton PY150 sur Canson Montval, Winsor & Newton 100% Cotton Professional et Arches comparaison

 

Comme cerise sur le gâteau, j’ai alors comparé la même teinte PY150 de différents fabricants et fait des mélanges avec de l’Indigo de différents fabricants. Regardez la composition et le résultat. Certaines teintes sont très limitées, moins nuancées comparé à d’autres mélanges d’autres fabricants.

Jaune Transparent PY150 Winsor & Newton, Daniel Smith, Sennelier, Mission Gold, Qor, Isaro & Blockx Indigo mélanges
Jaune Transparent PY150 Winsor & Newton, Daniel Smith, Sennelier, Mission Gold, Qor, Isaro & Blockx Indigo mélanges

Je ne veux pas proclamer quelle est le meilleur, quelle marque choisir, quelle papier à retenir, car ceci est très personnel et propre au goût de l’artiste. Ceci veut seulement montrer la différence.

 

Est-ce que vous constatez des différences ? J’attends vos commentaires.

Pour comparer, j'ai essayé de trouver des remplacements pour le PY150 et l'Indigo avec des peintures mono pigments avec une bonne transparence.

Test des remplacements de l'Indigo et le Jaune Transparent PY150 pour la création de verts
Test des remplacements de l'Indigo et le Jaune Transparent PY150 pour la création de verts

Conclusion

 

J’ai écrit cet article pour essayer d’obtenir un peu plus de clarté dans ce monde confus qui est l’aquarelle. Il faut en finir avec des noms qui ne font que référence à une couleur finale, mais qui ne teint pas compte des composants, garantie de continuité dans les mélanges.

J’aimerai ainsi que les fabricants marqueront mieux la composition de leurs aquarelles, indiquent clairement selon un standard commun l’opacité/transparence et le degré de granulation et de force teintante sur leurs tubes et godets. Comme ça un artiste n’utilisera plus des mélanges, qu’ils savent d’avance impossible et peu harmonieuses. Le fait que les bains et provenance des pigments peuvent différencier d’un lot vers un autre, même en oubliant les autres composants qui sont rarement divulgués, nous causent souvent des problèmes.

Et même les débutants seront servi quand il peuvent acheter un tube de marque X labellisé Jaune PY150 - Transparent - Teintant 25% - Granulation 0 % - Résistance à la lumière + 100 ans.

Ce serait beaucoup plus facile pour choisir ses teintes et d’en finir avec ce jungle ou on achète un Bleu Céruléum et on se trouve avec en réalité avec un mélange de bleu Phtalo PB15:3 avec du Blanc PW6 ( composition très teintante, pas granuleuse assez opaque cause de l’ajout du blanc), donc rien à voir avec le vrai Céruléum composé du PB35 ou PB36 (Peu teintante, semi transparente et granuleuse). Et ceci n’est qu’un exemple. Il en existent des dizaines. (Constatez la différence de composition en pigments des Indigos dans la charte des mélanges)

 

Publié dans Nuanciers & Palettes

Commenter cet article

Duvelle 20/03/2018 17:40

Bravo pour le sérieux de l'étude approfondie et claire!

Désiré Herman 20/03/2018 19:04

Merci que ça peut vous aider