La Palette Ultime de 13 Couleurs pour Réaliser toutes vos Aquarelles

Publié le par Désiré George Herman

Roue de couleur en cours de réalisation
Roue de couleur en cours de réalisation

Après avoir publié mon article de comparaison de 19 marques différentes de peinture aquarelle, j’ai été contacté par pas mal de lecteurs. La question la plus citée était ; « quelles couleurs choisir pour composer ma palette ». Comme les lecteurs ont déjà pu faire leur choix concernant la marque, il fallait trouver une solution.

Et oui, même si on n’en dispose pas d’un grand nombre de nuances, ou si on démarre, il est toujours très difficile de composer une palette dit passe-partout.

Le plus gros défi avant de commencer une aquarelle est le choix de ses couleurs.

Après avoir rempli plus de 700 échantillons de couleurs de différents fabricants, le plus dur est de choisir les teintes qui vont composer ma palette dite de base avec seulement 13 couleurs (pour les superstitieux enlever le vert ou ajoutez un violet mono pigmenté :) .

Je sais que le choix des couleurs est très personnel et que chaque artiste a ses préférés. Il fallait trouver les primaires capables de créer le plus de nuances possibles, restant transparentes et vibrantes.

Gros plan de la palette limitée de 13 couleurs dont 12 primaires
Gros plan de la palette limitée de 13 couleurs dont 12 primaires

 

Beaucoup d’artistes ont démarré avec des boites d’aquarelle de 24 voir 48 couleurs, souvent composées de teintes multi pigments. Souvent c’étaient des aquarelles d’étude et le résultat n’était pas à la hauteur espérée.

Moi aussi j’ai démarré la peinture en achetant des tubes de peinture et des boîtes d’aquarelle (Cotman), sans vraiment approfondir ses caractéristiques, et souvent ça a été une désillusion. Je tenais pas compte de la composition des pigments, ni de sa qualité de transparence ou d’opacité, ni de sa capacité teintante...

Depuis plus de 2 ans maintenant je me suis plongé dans l’étude de la fabrication des peintures aquarelles et dans la théorie des couleurs. J’ai appris beaucoup et de ce fait, j’aime partager mes expériences.

En me basant sur mes connaissances en matière de pigments et de la théorie de couleurs, je me suis lancé le défi de trouver une solution qui pourra convenir à beaucoup d’artistes.

Comme j’avais déjà des roues de couleur, composé des trois primaires, chacun dans un ton chaud et froid (voir mon article sur 19 marques comparées palette 3 primaires 2 tons ) je me suis dit qu’en élargissant le choix de doubler les primaires chaudes et froides, je pourrais arriver à obtenir presque toutes les couleurs nécessaires pour peindre une aquarelle. Je vous recommande à choisir seulement 13 couleurs de base, de préférence de qualité extra fine, et de démarrer sa palette qu’avec ce choix. En n’utilisant que cette palette, vous apprendriez vite à créer des mélanges qui seront très proche du résultat désiré.

 

J'ai eu un problème sur mon article. Un lecteur m'a indiqué que le pigment utilisé dans le Jaune Orange de Schmincke devait être PY110 ...

Pourtant sur mes tubes (j'en ai 2) figure le pigment PY153. J'ai consulté le catalogue de Schmincke et j'ai constaté qu'ils y avaient noté PY110 comme pigment.

Pour avoir le coeur net, j'ai contacté Schmincke et voici la réponse (en anglais), confirmant qu'ils ont commis une erreur sur les étiquettes des tubes et que c'est bien le PY110 qui est utilisé pour cette couleur.

La réponse de Schmincke :

Dear Mr. Herman,

thank you for your question on Schmincke HORADAM colour #14222 yellow-orange.

The pigment inside is PY110 as you can also found in our brochure on page 6 :

https://www.schmincke.de/fileadmin/downloads/pdf/Broschueren_2016/HORADAM_AQUARELL_D_EN.pdf

Sorry, the pigment number on the label (printing data) was wrong. The label is corrected and all next productions have the right pigment on the label.

We hope we can help you with our information and please don´t hesitate to contact us for further questions.

Yours sincerely

Dr. Wolfgang Müller

H.Schmincke & Co. GmbH & Co. KG

Je m'excuse pour d'éventuelles problèmes que cette erreur a pu occasionner. J'ai aussitôt avec l'aide de photoshop retravaillé les images et corrigé l'article.

L'information erronée de Schmincke PY153 sur les tubes PY110 sur le catalogue et utilisé dans cette peinture
L'information erronée de Schmincke PY153 sur les tubes PY110 sur le catalogue et utilisé dans cette peinture

 

Je me suis plongé dans l’étude de ces roues de couleurs ainsi que dans les échantillons que j’avais peint individuellement. 

Je me suis posé la question suivante ; “quelle préférence donner ?”

  • Alors dans un premier temps, et pour obtenir les couleurs les plus pures, j’ai retenu seulement des couleurs mono pigmentées, car elles sont plus pures et supportent des mélanges sans de devenir boueuses. (règle de mélanger maximum 3 pigments)
  • De ce fait je me suis dit aussi que les couleurs devaient être transparentes, car les nuances opaques ou semi-opaques, créent des couleurs ternes si on les mélange, comme le font des nuances composée de plusieurs pigments. Ceci ne les exclut pas de la palette, car elles sont souvent la touche finale d’une aquarelle. Mais il faut les choisir avec parcimonie et toujours dans le dernier stade.
  • Et mon troisième critère était de choisir des couleurs très vibrantes et éclatantes, non ternies et de la chroma le plus pure.
Explication d'une roue de couleur et comment la réaliser
Explication d'une roue de couleur et comment la réaliser

 

Je vous conseille de débuter qu’avec ces critères. Une fois la palette bien maîtrisée et que vous avez des bonnes connaissances du comportement des pigments, vous pouvez ajouter des couleurs plus difficile à maîtriser, comme des couleurs qui granulent ou floconnent (pigments plus gros qui se déposent par gravité ou qui s’accumulent par attirance électrique), qui sont opaques ou semi-opaques et des couleurs très tintantes (elle ne sont pas recommandées pour les glacis, car trop envahissant et elles terrent toutes les couleurs sous jacentes ( Phtalo’s, Quinacridones (pas toutes) … )

Avant d’approfondir la sélection des couleurs de la palette, je tiens à vous montrer comment réaliser une roue de couleur.

La roue de couleur est composée de 12 cases, comme une montre, et divisée en 3 cercles.

Le cercle Extérieur comporte les trois primaire en nuances chaude et froide et de deux variantes des mélanges secondaires. Ils sont peint en léger dégradé, plus soutenu à l’extérieur et plus dilué vers l’intérieur. J’ai positionné le jaune froid à 11h, le jaune chaud à midi le rouge chaud à 3h le rouge trois à 4h, le bleu chaud à 7h et le bleu froid à 8h. « Sur l’exemple j’ai inverti les bleus, ceci donne des tons plus neutres ... ».

On obtient ainsi des secondaires avec ou avec moins moins de ton chaud ou froid. Par exemple le vert obtenu à 10h comporte plus de jaune froid que du bleu chaud Et le vert à 9h comporte plus de bleu que de vert.

Le cercle intérieur est rempli avec des couleurs très diluées, Les mêmes que j’ai utilisées Dans le cercle extérieur.

Le deuxième cercle ou le cercle intermédiaire est réalisé en utilisant le complémentaire qui se situe à l’opposé. Par exemple. L’indanthrène bleu à 8h est rompu avec le C, soit un orange avec moins de jaune-orange que de rouge chaud. Ceci est valable pour les 12 cases… exemple, le 3 avec le 9, le 4 avec le 10, le 5 avec le 11 et ce de suite. Vous trouverez de beaux neutres, gris et même des noirs…

Mais maintenant de retour à notre palette. J’ai essayé, mais pas réussi, pour certains bleus, de trouver ainsi des couleurs qui ne teintent pas ou très peu. Si on utilise la technique du mouillé dans le mouillé, il est très intéressant de pouvoir retrouver le blanc du papier. Mais certaines couleurs teintantes empêchent d’utiliser cette technique.

Voici donc la composition de la palette retenue :

Les Jaunes

Froid

    • PY154 Isaro jaune clair 
    • PY3 Blockx jaune

Chaud

    • PY65 Gamboge Blockx
    • PY110 Schmincke jaune orange

Les Rouges

Froid

    • PR264 Blockx Crimson Lake 
    • PV19 Isaro Magenta 

Chaud

    • PR187 Schmincke Bordeaux 
    • PO64 Schmincke Rouge Saturne 

Les Bleues

Froid

    • PB15:3 Isaro Bleu Phtalo
    • PB36 Isaro Bleu Céruléum

Chaud

    • PB29 Isaro Bleu Outre-mer 
    • PB60 Isaro Bleu Indanthrène

 

Et en dernier le Vert Phtalo PG7 d’Isaro pour créer des neutres et noirs avec les rouges et mélange rouge froid + bleu chaud.

Avec ces couleurs on peut réaliser pas mal de mélanges nuancés et beaucoup de roues de couleur … j’en ai réalisé 5 pour vous montrer la différence. En n’utilisant que cette palette limitée, vous allez vite maîtriser les mélanges, mais surtout de pouvoir ternir ou rompre vos mélanges de base. Ceci permets de créer de la profondeur dans vos aquarelles et de trouver les teintes recherchées. Notez que je n’ai ni de gris, noir ou teintes de terre (Sienne, Ocres, Ombres etc …), car on peut obtenir ces teintes en rompant vos couleurs vives. C’est la formule qui permet d’avoir de la vibrance, transparence et teintes nuancées, ce qui n’est pas le cas si vous utilisez des terres (souvent semi opaques ou opaques, causant des mélanges boueuses), du noir ou du gris (souvent composé de noir avec une teinte de bleu, vert ou de terre, donc alerte si vous voulez des teintes éclatantes, claires et transparentes, oui je me répète…)

Maintenant à vous de découvrir les mélanges réalisés dans ces roues de couleur.

Premières roues de couleurs réalisée avec la palette ultime 13 couleurs
Premières roues de couleurs réalisée avec la palette ultime 13 couleurs

Il va de soi que je ne montre ici qu’une possibilité. Composez vos palettes avec les couleurs de votre choix, mais pensez en premier à la transparence d’une couleur en choisissant de teinte mono-pigment, transparent avec 2 teintes de chaque primaire en version chaude et 2 en version froide. Ceci est la solution pour obtenir prèsque toutes les couleurs en mélangeant, ceci sans de les rendre ternes, opaques ou boueuses. Si vous préférez des couleurs granuleuses, optez pour ceux-ci, mais seulement s’il sont transparentes ou semi-transparentes.

Troisième roue réalisée avec la palette ultime 13 couleurs
Troisième roue réalisée avec la palette ultime 13 couleurs

Il est impératif de limiter le nombre de vos teintes, je pense que 4 de chaque primaire est largement suffisant. Selon vos goûts, prenez les moins ou plus froid ou chaudes, mais limitez vous. Sinon vous allez vous perdre … En limitant vous allez devenir expert dans vos mélanges et vous n’aurez pas besoin de plus de teintes (A quelques exceptions près, spécialement pour les aquarellistes peignants des fleurs (botanique) qui auront besoin de plus de différents rouges).

Quatrième et cinquième roue de couleurs réalisée avec la palette ultime 13
Quatrième et cinquième roue de couleurs réalisée avec la palette ultime 13

Naturellement, après on peut ajouter des couleurs secondaires pour créer plus vite certaines teintes. Je pense surtout a un quinacridone violet et un vert ( de préférence mono pigment, mais là il en existe que fort peu. Evitez les teintes composé avec du noir PBk.. , préférez un vert PR206 ou Pbr7) et pour ceux qui aiment les couleurs dites de terre cherchez de préférence des teintes transparentes style Quinacridone ou PR101, (attention il y a des transparents et opaques … comme le rouge vénitien), qui permettent un joli glaçage et contrairement à l’ocre, ne créent pas des nuances ternes, mais vives…

J'ai commis une erreur en intervertissant la place du bleu chaud et froid sur la 3ème roue (j'avoue que c'était fait exprès). Alors observez le résultat dans les mélanges des bleues avec le jaune froid et le rouge chaud. Les mélanges sont plus éclatants en mélangeant un jaune froid avec un bleu froid et d'un rouge froid avec un bleu chaud ... faites les essais vous-même et ça vous apportera plus de profondeur dans vos aquarelles.

Comparaison des mélanges en alternant la place des bleues
Comparaison des mélanges en alternant la place des bleues

Comparaison des mélanges en alternant la place des bleues

Afin de voir les possibilités de mélanges de cette palette, j'ai créé ce nuancier avec les 13 couleurs de la palette.

Nuancier de 13 couleurs de la palette ultime aquarelle © Désiré George Herman
Nuancier de 13 couleurs de la palette ultime aquarelle © Désiré George Herman

Si vous voulez, je peux vous expédier le fichier original de près de 3 Go. Si ça vous intéresse, et si votre boîte mail permet de recevoir cette taille de fichier, laissez moi un message et je vous expédierai ce fichier.

Alors un petit lexique des bases des mélanges ;

Tous les artistes connaissent les primaires ; jaune, rouge et bleu

Les secondaires sont obtenus par :

Les Oranges 

  • Les oranges chaudes par un jaune chaud avec un rouge chaud

  • Les oranges froides, plus ternes sont obtenus en mélangeant un jaune chaud avec un rouge froid ou par un jaune froid mélangé avec un rouge chaud. Les oranges obtenus seront légèrement rompu car il y a un peu de bleu dans les jaunes et rouges froides.
  • Les oranges ternes sont le mélange d’un jaune froid avec un rouge froid, sachez qu’un jaune froid contient déjà un peu de bleu et le rouge froid a aussi une nuance bleu. Ceci va créer des tons déjà rompu

 

Les Violets, Pourpres, Lilas  et Mauves 

Les mauves, violets, lilas ou pourpres sont assez atypique, car pour les mélanges de bleu et de rouge la langue française a plusieurs noms. Selon le placement plus près du rouge ou du bleu on donne un nom différent à cette couleur secondaire. Les jaunes et verts n’ont pas cette caractéristique on parle d’orange rougeâtre et de vert jaunâtre, mais toujours avec le nom de la couleur secondaire en premier. Le nom pour la teinte neutralisé entre le rouge et le bleu est le pourpre. Le mauve, qui indique un pourpre rosé, donc vers le rouge froid trouve son origine dans la comparaison de cette nuance avec la plante la mauve, dont les fleures ont cette couleur. 

La définition du violet est aujourd'hui assez incertaine. En principe, lavé de blanc, le violet devient un mauve ; un violet rougi est un pourpre, et un violet rougi pâli est un rose. En pratique, certains auteurs distinguent mal les trois champs du violet, du mauve et du pourpre, malgré ou à cause des efforts de la colorimétrie. La colorimétrie, en effet, est une discipline internationale, où la section américaine de la Commission internationale de l'éclairage a eu un rôle déterminant5. La colorimétrie définit rigoureusement les pourpres comme l'exact équivalent du « purple » en anglais, mais hors de cette spécialité, le même champ chromatique, qui s'étend sur le cercle chromatique des bleus aux rouges, se divise en français entre violet et pourpre. (source wikipedia).

Reste le lila...

Dans un ouvrage écrit avant la publication de la norme française, Maurice Déribéré distingue, pour le violet, un champ étroit à l'extrémité des couleurs de l'arc-en-ciel entre l'indigo et le poupre, avec une répartition des champs des autres noms de couleurs très différente de celle retenue.

L'ambigüité des termes de couleurs du champ chromatique des violets, pourpres, lilas et mauves se vérifie également dans d'autres langues européennes comme l'anglais et l'espagnol.

  • Les Violets chaudes par un bleu chaud avec un rouge froid
  • Les violets froides, plus proche du bleu, et plus ternes sont obtenus en mélangeant un bleu chaud avec un rouge froid ou par un bleu froid mélangé avec un rouge froid. Les mauves ou violets obtenus seront légèrement rompu car il y a un peu de bleu dans les jaunes et rouges froides. Ils ont un léger ton brunâtre.
  • Les Violets ternes sont le mélange d’un bleu froid avec un rouge froid, sachez qu’un bleu froid contient déjà un peu de jaune froid et le rouge froid a aussi une nuance bleu chaud. Ceci va créer des tons rompu avec une dominance brune voir marron.

 

Les Verts 

  • Les verts chaudes par un jaune froid avec un bleu froid

  • Les verts froides, plus ternes sont obtenus en mélangeant un jaune froid avec un bleu chaud ou par un jaune chaud mélangé avec un bleu froid. Les oranges obtenus seront légèrement rompu car il y a un peu de bleu dans les jaunes et rouges froides.

  • Les oranges ternes sont le mélange d’un jaune chaud avec un bleu chaud, sachez que le bleu chaud contient déjà une nuance de rouge et que le jaune chaud contient la nuance rouge.

 

Si vous avez des problèmes à comprendre cette approfondissement, prenez quelques chutes de papier et essayez en alternant les quantités de pigments de chaque nuance. J’en ai peins spécialement pour vous, car une image ext beaucoup plus explicite que des pages plein de phrases. J'ai utilisé seulement 6 couleurs de la palette pour peindre ces tables de mixage. Je conseille pour créer un pourpre éclatant d'utiliser un PV19 Magenta, ce qui rendra les violets plus vibrants que ceux obtenus avec Crimson Lake (PR264). Si vous aimez approfondir les comportement des autres teintes de la palette essayez de faire vous-même d’autres combinaisons.

Mélanges couleurs secondaires et Phtalo Vert avec 4 rouges
Mélanges couleurs secondaires et Phtalo Vert avec 4 rouges

Alors dernière explication concernant les tons rompus.

Les tons rompus sont obtenu par le mélange d’une couleur avec son complémentaire. Si vous avez une couleur primaire, le complémentaire sera composé d’un mélange des 2 autres primaires. Le rouge sera complémentaire à un mélange de bleu et de jaune donc un vert. Selon le placement du rouge sur le cercle chromatique (plus jaune donc chaude ou plus froide donc plus tendance bleu) le complément sera obtenu en variant à l’opposé de la tendance de la couleur primaire. Exemple le rouge cramoisie alizarine ou laque de garance ont une tendance bleue, son complément vert doit donc comporter moins de bleu que de vert. Pour le bleu outremer, tendance rouge, le complémentaire est l’orange composé de moins de rouge que de jaune.

En principe, quand on mélange une couleur avec son complémentaire on doit obtenir un gris ou noir sans tendance qui soit. En pratique, ceci permets d’obtenir des tons intermédiaires de gris colorés avec des nuance de toutes les couleurs (vert, rouge, bleu, jaune, orange, marron et même du noir si on trouve le complément idéal.

Sachez qu’on travaille avec des pigments avec leur propre comportement et qu’en rompant les couleurs on peut trouver des effets très différents, quelques fois ternes sans intérêt, mais aussi régulièrement on peut trouver des pépites.

 

Observations :

Ca fait maintenant 2 mois que je peins qu’avec cette palette. J’en suis très content, mais j’ai 2 petites reproches ;

  • Le rouge Bordeaux (couleur que j’adore n’est pas assez chaud, je pense de le remplacer par un Rouge Pyrrole (PR254), rouge Pyrrole scarlet (PR255), Quinacridone Corail (PR209) ou par un Rouge Vermillon (PR188). Je vais faire des tests et roues de couleur pour définir le meilleur remplacement.

  • Pourtant que les bleues sont bien équilibrées, je pense qu’il me faut des bleues moins teintants, car c’est difficile d’ouvrir des blancs (ciel, mer etc …) avec les teintes dans la palette. C’est très difficile de trouver des bleus transparentes, non teintantes. Les Phtalo’s sont transparentes, mais extrêmement teintantes. L’outremer est transparent, moyennement teintant. Le Céreléum, comme le bleu Cobalt sont semi-opaque mais pas ou peu teintant, le bleu de Prusse est transparent mais moyennement teintant, il n’y a que le Smalt et le Lapis Lazuli, qui eux ne sont selon mes infos que commercialisé par Daniel Smith et sont de provenance minérale, qui sont transparent et non teintant, mais très très cher… Si vous avez des infos n’hésitez à me contacter.

 

Conclusion :

Je suis vraiment très satisfait de ma palette, à part les petites remarques ci dessus. C’est sure que j’utiliserai d’autre pigments, si le sujet le demande, mais je pense que je vais rester fidèle à cette version, voir de l’étendre avec un bleu et 2 rouges supplémentaires. Je posterai mes observations après tests sur ce blog.

Si vous cherchez à approfondir l’art de l’aquarelle, si vous aimez des couleurs vibrantes et transparentes, si vous aimez des ombres et contrastes riches et surtout si vous aimez la qualité sans trop dépenser, je pense que cette palette est faite pour un grand nombre entre nous.

Pour moins de 60 € si vous optez pour des tubes de 5 à 7 ml ou moins de 100 € si vous optez pour des 15 à 21 ml. C’est certes plus cher que des boîtes de 12 voir 24 demi-godets d’aquarelle d’étude, mais nettement moins que des boîtes de 12 à 24 demi godets d’aquarelles extra-fines. Sachez qu’avec un tube de 21 ml on peut facilement remplir 6 demi-godets et avec des tubes de 5 à 7ml 2 demi-godets.

C’est donc pas une mais 2 à 6 recharges que vous avez et pas de couleurs que vous n’allez pas ou presque pas utiliser … de quoi investir dans du bon papier, car pour moi c’est le plus important en aquarelle devant les couleurs et certes avant les pinceaux.

La qualité sera là et il ne reste à vous d’apprendre à mélanger ces teintes, à connaître les spécificités des pigments et de mettre tout ça en oeuvre dans vos chef d’oeuvres …

Vous trouverez les Couleurs et ou Palettes chez ces revendeurs en ligne

Palettes, Blockx, Schmincke

Palettes, Blockx Schmincke et Isaro

Isaro direct du fabricant

Si vous êtes intéressé d’aller plus loin dans la connaissance de la couleur et des pigments, je vous conseille de consulter ces livres ou sites

 

Livres en français :

  • La couleur expliquée aux Artistes de Isabelle Roelofs et Fabien Petitillion ISBN 978-2-212-13486-5

  • Le grand livre de l’aquarelle Janine Gallizia ISBN 978-2-9538151-3-9 (bilingue français/anglais)
  • Le guide de la Couleur de Mireille Cardon ISBN 978-2-7565-2130-5
  • Faire Chanter la Couleur à l’Aquarelle de Jeanne Dobie ISBN 2-04-720054-7 (Plus dispo neuf et très cher en occasion voir entre 150et 650 € )

 

Livres en Anglais

  • Making Color Sing de Jeanne Dobie ISBN 978-0-8230-3115-3

  • The complete book of Watercolour Janine Gallizia ISBN 978-2-9538151-3-9 (bilingue français/anglais)

  • Color Mixing Bible de Ian Sidaway ISBN 0-8230-0723-5
  • 1500 Color Mixing Recipes de William F. Powell ISBN 13: 978-1-60058-283-7
  • The Watercolour guide to Exceptional Colour de Jan Hart ISBN 987654321 (épuisé et très cher en occasion, peut être obtenu en ebook/pdf auprès de l’auteur http://janhart.com/index.php/product-category/books-ebooks/)

 

Les Sites et Blogs à visiter

Français

Anglais

 

Si vous avez des suggestions ou question, hésitez pas à me contacter.

 

© George Désiré Herman 2017 tous droits réservés

 

Publié dans Nuanciers & Palettes

Commenter cet article

Mary 11/10/2017 19:23

Merci pour cet article complet très instructif. J"aimerai bien recevoir votre fichier.
Encore merci

Désiré Herman 20/10/2017 18:08

De rien, être créatif veut aussi dire partager pour avencer. J'ai été aidé par beaucoup de monde, maintenant je partage que je sais