Kuretake Gansai Tambi ... Aquarelle ou Gouache

Publié le par Désiré Herman

Intéressé par les commentaires des utilisateurs et ma curiosité j’ai, il y a quelques mois acheté le set de 36 Kuretake Gansai Tambi aquarelles traditionnelles japonaises.

 

 

Avant de commencer mes tests, j’ai fait une recherche sur ce que c’est le Gansai.

 

Voici un court compte rendu, afin de mieux cibler à quoi s’attendre et de voir comment et pour quel application on utilise ces aquarelles.

 

 

Qu’est-ce que c’est le GANSAI ?

 

Gansai est une aquarelle traditionnelle japonaise. Dans le monde de l’ouest on n’utilise qu’un seul mot aquarelle (Watercolour) afin de définir le média, mais en japonais le Gansai est écrit autrement que l’aquarelle (aussi appelé aquarelle transparente).

 

Les aquarelles traditionnelles (Transparentes, comme connue en Europe et l’Amérique du Nord) utilisent la gomme arabique comme liant, tandis que le Gansai utilise comme liant une combination de colle, argile, amidon, gomme arabique, cire d’abeille, sirop de sucre, sucre ou glycerin. La colle est fabriquée à partir de collagène concentrée et de la gélatine extraite de peaux d’animaux et de poisons qui est bouillie et concentrée. Quand le binder est mélangé avec le liant, le mélange est versé dans des gros godets. Ces grands godets sont appelés Gansai en Japonais.

 

Quel sont les charactéristiques de l’Aquarelle Gansai ?

 

 

Opacité et Dynamisme

 

Le Gansai dilué à l’eau garde plus son dynamisme que les aquarelles occidentales et le liant a tendance de rendre l’aquarelle sèche plus brillant.

Gansai est plus opaque que les aquarelles occidentales, ceci est aussi dû à la composition du binder (utilisation d’argile, amidon etc…). Il faut noter que le Gansai est prévu d’être utilisé sur des papiers Japonais ! 

 

Lever La Couleur

 

Le liant utilisé dans le Gansai est plus faible avec résultat qu’on peut plus facilement lever la couleur, mais ceci veut aussi dire, qu’appliqué en glaçage, la peinture se mélange. Le glaçage est possible sur du papier Japonais, qui absorbe mieux le liant et rend la couche sèche plus facile à lever.

 

Les Couleurs et Nuances

 

Gansai aquarelles sont conçu d’être utilisé dans l’art traditionnelle Japonais, ceci explique la différence avec les palettes occidentales. Les couleurs japonaises sont inspiré des couleur qu’on observe dans la nature, ce qui peut expliquer l’abondance de verts et de bleus dans les palettes Gansai.

 

J’ai aussi constaté que le Gansai n’est pas granuleux. Mais on peut les mixer avec de la terre de sienne ou du bleu ultramarine pour obtenir cet effet, ou utiliser un médium de granulation.

 

Les couleurs ne sont pas trop chargées en pigments afin de rendre une impression de calme et de paix à l’aquarelle.

 

La grandeur des godets est liée à l’utilisation des pinceaux traditionnels japonais, qui peuvent être très gros.

 

Mixing

 

Les couleurs Gansai n’ont pas été conçues pour faire des mélanges, c’est la raison que les palettes de Gansai n’ont pas de palette mélangeur. Lors de mes expériences avec le Gansai, j’ai constaté qu’on doit se limiter à mélanger pas plus que 2 couleurs, car on obtient très vite des couleurs fades, boueuses.

 

CONCLUSION :

 

Les différences entre le Gansai et l’Aquarelle Occidentale( Sennelier, Schminke, Daniel Smith etc …)

 

Aquarelle Occidentale                    GANSAI

 

Existe en 1/2 et 1/1 godets                Un seul format

Liant Gomme Arabique, miel, glycerin        Amidon, Colle, Gomme Arabique, Cire d’abeille, sucre …

Tendance transparente                    Tendance plus opaque

Se mélange bien                        Plus difficile d’obtenir des bonne mélanges à plus de 2 couleurs

Différents niveau de teinture lève moins bien    Très facile à lever dans le plupart des cas

Sèche matte                            Sèche brillant

Disponible en tubes                        Pas disponible en tubes

 

 

 

 

Mes Observations

 

Quand j’ai reçu le set de 36 couleur Kuretake Gansai Tambi, j’étais très impressionné de la qualité de la palette et de l’emballage. Seul point négatif était que tout était en japonais. J’ai du faire une recherche pour pouvoir trouver la traduction …

 

 

 

 

J’ai comme toujours fait des échantillon de toutes les couleurs que vous trouvez ci-dessous.

 

 

Voici ce que j’ai constaté lors de mes essais et sketches

 

  • La peinture se dilue très bien sans besoin de pré-humidifier (Peut-être à cause de l’habitude japonais d’utiliser les couleurs directement dans le godet)
  • Les Gansai se lèvent facilement, même à sec. Mais ceci cause des problèmes si on veut créer avec la technique du glaçage.
  • Il faut se limiter à mélanger que maximum 2 couleurs si on veut garder un résultat brillant et éviter d’obtenir des mélanges ternes ou boueux.
  • Impossible de savoir quels pigments on été utilisés. Le fabricant ne communique pas … impossible de trouver des informations concernant les compositions.
  • Difficile de prévoir comment vont réagir les mélanges si on a une habitude de travailler avec des aquarelles extra-fines
  • Les bleues sont plus pauvre en pigment ou sont moins dense que ceux que j’utilise normalement. Les rouges, orange et jaunes sont très vibrants. Il me manque les opposées, car pour neutraliser les couleurs il vaut y aller à tâtons, mais ceci ne veut pas dire que c’est impossible. Je n’ai pas fait des test approfondis pour pouvoir être explicit sur ces capacités.
  • Comme les Kuretake Gansai Tambi sont notés comme des aquarelles traditionnelles, leur résistance à la lumière doit être très bon. Même que j’ai commencé d’exposer les Kuretake Gansai Tambi il y a 2 semaines (Hiver et peu de soleil), je ne peux pas confirmer, mais je reviendrai dessus dans quelques mois. Mais ZIG à http://www.theenchantedgallery.com/lightfast.html a fait des tests et il semble que tous les couleurs ont une très bonne résistance à la lumière, et ceci après 1 an d’exposition. Seulement 4 couleurs ont subi des dégradations, notamment ; #57 Turquoise, #66 menthol, #67 Deep Blue et #34 Dark Pink. En utilisant le lien ci-dessus vous pouvez voir les échantillons exposées.

 

 

 

 

 

 

 

Le Pro’s et Contras

 

Pro

 

  • Présentation et emballage, c’est un beau cadeau à faire
  • Le Prix ; entre 50 et 60€ pour le set de 36 couleurs. 4 Tubes de Schminke, Daniel Smith ou Blockx coûtent autant
  • Leur différence comparée aux aquarelles Occidentales, qui nous force de changer de technique
  • Beaucoup d’utilisateur très satisfait selon commentaires sur amazon et le web

Contre

 

  • Difficile à trouver ses mélanges
  • Devient assez vite opaque
  • Ne pas utiliser en glacis, car les couleurs se lèvent facilement ce qui crée des mélanges au lieu de glacis
  • Convient mieux aux illustrateurs que les aquarellistes
  • Quelques couleurs pas assez saturées

 

Si vous voulez expérimenter ou si vous débutez et voulez apprendre par soi-même, je vous conseille vivement ces Gansai Tambi. Mais si vous êtes aquarelliste confirmé ou intermédiaire, vous allez être complètement déboussolé.

 

Autrement je situe Le Gansai entre l’Aquarelle et la Gouache et je pense que les illustrateurs, coloristes et les artistes d’art journaling doivent impérativement tester ces Aquarelles Kuretake Gansai Tambi

 

Si vous avez des observations, n’hésitez pas à me contacter.

 

Désiré

Publié dans Nuanciers & Palettes

Commenter cet article

Sophie 07/10/2017 11:43

Bonjour Désiré,

Je suis tombée par hasard sur votre site en faisant une recherche sur la signification de "Gansai Tambi". Merci pour cet article très complet, je débute à l'aquarelle et vos tests/retours sont précieux :-). Bonne journée à vous,

Sophie

Désiré Herman 09/10/2017 07:46

Merci, je suis heureux que ça peut vous être utile